Un derby de pure folie (2)

Publié le par Pierrick Lieben

Deuxième étape de notre voyage au coeur du derby de Soweto... avec cette fois, l'article paru dans Le Parisien/Aujourd'hui en France de dimanche, dans sa version originale.

Ou comment ce match fou laisse entrevoir ce que sera la première Coupe du monde de football organisée en Afrique.


Le derby de Soweto, un avant-goût de Mondial

 

C'est le choc du championnat de football sud-africain. Mais le derby de Soweto entre les Orlando Pirates et les Kaizer Chiefs avait hier une saveur particulière. Celle d'une ultime répétition, et du dernier grand rendez-vous populaire, avant la Coupe du Monde.


Il est l'un des supporters vedettes des Kaizer Chiefs, une star des tribunes.

Alfred le Magistrat

Impossible de le manquer : Alfred, « le magistrat », comme il se fait appeler, se distingue toujours par son accoutrement exubérant : lunettes immenses, déguisement imposant et casque de chantier décoré par ses propres moyens... le fameux makarapa dont il est l'inventeur. Mais pour cet ultime derby de Soweto avant la Coupe du monde, Alfred a décidé de prêcher la réconciliation. A l'image de son costume, divisé en deux : d'un côté, les couleurs noire et or des Kaizer Chiefs, le noir et blanc des Pirates de l'autre. « J'appelle à l'unité pour 2010 ! C'est uni que nous allons gagner la Coupe du monde ! », s'exclame-t-il, entouré par un supporter de chaque camp.

 

Une harmonie qui n'a pas toujours existé par le passé. Quand le joueur Kaizer Motaung crée les Kaizer Chiefs en 1970, avec d'anciens Pirates, la colère gronde à Soweto. Mais la rancoeur, et la violence, des premières années se sont effacées. « Ce match fait partie de notre histoire, au même titre que le jour où Nelson Mandela est sorti de prison », explique Hendr Mamabolo, amateur des Pirates, le plus ancien club d'Afrique du Sud. Le derby fratricide d'autrefois est devenu fraternel aujourd'hui. Mais pendant 90 minutes, chacun pousse son équipe à corps et à cri à l'intérieur de l'Orlando Stadium.

 

Ca-ne-rigole-pas-chez-les-Pirates.JPG

4 pirates et un enterrement... celui de leur dernier espoir

de voir les Bucs gagner ce derby ! - Pierrick Lieben 2010

 

« Amakhozi (chefs, en zoulou) for life », hurlent les uns. « Up the Bucs », répondent les autres. Debout sur les sièges, ou assis dans les allées, on chante et on danse. Le stade vibre, l'ambiance est électrique. Et bruyante. Très bruyante ! La faute aux vuvuzelas, ces trompettes en plastique dans lesquels s'égosillent les fans à chaque action. Et qui immanquablement vous transpercent les tympans !

 

Sur le terrain, les deux équipes sont loin d'être à la hauteur du spectacle. Les Pirates s'effondrent en cours de match, mais les Chiefs ne concrétisent pas. La frustration monte dans les tribunes. Pas l'enthousiasme. Car si cette année, aucune des deux équipes ne peut viser le titre, lors du derby, le championnat importe peu. « Tout l'enjeu depuis 40 ans est de savoir qui fait la loi à Soweto », décrypte Ray Nxumalo, journaliste au quotidien The Star.

 

Sur le terrain, c'est moins spectaculaireDu gâchis et quelques grigris... les deux équipes ont eu des occasions

de but, mais n'ont jamais mis le ballon au fond - Pierrick Lieben 2010


Mais à moins de quatre mois de la Coupe du monde, le derby est aussi une vitrine internationale. « Ce derby prouve que le football existe en Afrique du Sud, explique Thebe Mohatle, de l'encadrement des Kaizer Chiefs. Il montre qu'il y a beaucoup de supporters passionnés, mais aussi une bonne logistique et une organisation efficace ».

 

Las, le match le plus important du championnat se termine par un piètre 0 à 0. Musa Sokhulu, élu supporter de l'année chez les Pirates, est désespéré. « Ces deux équipes sont les meilleures du pays, leurs joueurs sont en sélection nationale. Si aucun des deux clubs n'est capable de marquer, alors les Bafana Bafana ne le seront pas non plus, pendant la Coupe du monde », déplore-t-il. L'équipe sud-africaine a encore du chemin à faire pour rassurer. Les fans de football, eux, sont déjà prêts.

 


Prochain épisode de cette série sur le derby de Soweto : le clash des supporters en images !


A bientôt sur FrenchBafana.com !FCR FrenchBlog Feb2010

Publié dans A domicile

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article