Mystérieuse Corée du Nord

Publié le par Pierrick Lieben

Elle fait trembler le monde avec son programme nucléaire, mais en football, la Corée du Nord ne fait peur à personne. Elle intrigue.

 

Les Nord-Coréens s'entraînent à Ellis Park - Pierrick Lieben 2010Le petit Etat totalitaire, dirigé par Kim Jong Il, est sorti de son isolement pour venir jusqu'en Afrique du Sud participer au Mondial. Sa première apparition depuis 1966. A l'époque, l'équipe avait créé la sensation, en sortant l'Italie. A la clé : un billet pour les quarts-de-finale. Le Portugal avait ensuite failli subir le même sort que les Transalpins, avant de rectifier le tir et d'éliminer les impétueux Asiatiques, 5 buts à 3.

 

Depuis, plus rien.

 

Avant son premier match du groupe G contre le Brésil, la Corée du Nord est donc devenue une attraction médiatique. Et pour cause : voici une équipe dont on ne connaît rien, issue de l'un des derniers régimes communistes de la planète, et qui s'aventure loin de ses terres bien gardées, pour aller jouer sous les projecteurs capitalistes de la Coupe du monde.

 

La délégation nord-coréenne a joué les touristes sur la pelouse d'Ellis Park - Pierrick Lieben 2010

La délégation nord-coréenne a joué les touristes sur la pelouse d'Ellis Park

Pierrick Lieben 2010

 

Avant ses retrouvailles, ce lundi, contre le Portugal, je vous propose donc de revenir sur les premiers pas des Nord-Coréens dans le grand bain du football mondial. Et pour commencer, j'ai décrit l'étrange ambiance d'une conférence de presse des Chollima, dans ce reportage diffusé dans la matinale de RTL, le 15 juin :

 

 

Cette équipe n'est décidément pas comme les autres, comme je l'ai également expliqué dans ce sujet, diffusé dans RTL Midi, le même jour :

 

 

Jong Tae Se, le n°9, est la star de l'équipe - Pierrick Lieben

Après son résultat contre le Brésil (défaite 2-1, sans jamais avoir été humiliée, bien au contraire), la Corée du Nord va tenter à présent de poser des problèmes aux autres équipes de ce "groupe de la mort". Contre la Seleção, ils ont déjà prouvé que leur vitesse et leur solidité défensive pouvaient museler l'attaque de l'actuel numéro 1 mondial. C'est déjà un motif de satisfaction pour le petit Poucet du tournoi.

   


Votez pour votre chanson officielle préférée, sur FrenchBafana.com !

FCR FrenchBlog Feb2010

Publié dans Rond central

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article