"La bouteille est à moitié pleine" (Parreira)

Publié le par Pierrick Lieben

Les choses sérieuses ont commencé pour l'équipe d'Afrique du Sud. Les hôtes de la Coupe du monde de football sont rentrés, le 5 avril, d'un séjour d'un mois au Brésil.

Carlos Alberto Parreira, pensif - Pierrick Lieben 2010Oh, ne croyez pas qu'ils se la sont coulés douce... Leur entraîneur (brésilien), Carlos Alberto Parreira, leur a mijoté un camp d'entraînement intensif, où il a été beaucoup question de remise en forme physique.

Vingt-neuf joueurs ont participé à ce stage, l'un des trois prévus avant le Mondial. Seuls deux évoluaient hors d'Afrique du Sud... Au grand désespoir du sélectionneur, les vedettes internationales, telles que Steven Pienaar ou Aaron Mokoena, n'ont pas été libérées par leur club.

Au total, les Bafana Bafana ont joué neuf matches, dont huit contre des clubs brésiliens ; ou plutôt, dans la plupart des cas, contre leur équipe réserve... Pas vraiment le meilleur étalon pour une sélection nationale.

Le bilan est, cela dit, flatteur : 6 victoires, 3 nuls et 1 seule défaite. Dix-sept buts inscrits (dont 8 en un seul match) et trois encaissés. Le résultat le plus important, et "encourageant", est celui réalisé en amical contre le Paraguay, 1-1.

Au retour du Brésil, Carlos Alberto Parreira était donc assez confiant.


Et pour enfoncer le clou, le sélectionneur a utilisé la métaphore de la bouteille...


Le technicien brésilien voulait aller de l'autre côté de l'Atlantique pour faire jouer un maximum son équipe. Sa démarche était simple : la seule manière d'acquérir l'expérience qui manque  tant à son contingent de footballeurs locaux, était d'enchaîner les matches.

Problème : trouver des adversaires crédibles... L'Argentine devait en être un, fin mai. Les prétentions financières de la fédération sud-américaine ont douché les espoirs des dirigeants sud-africains : selon des indiscrétions, il aurait fallu qu'ils déboursent 1,5 million de dollars pour organiser la rencontre contre la bande à Messi...

La bouteille est à moitié pleine... - Pierrick Lieben 2010
La bouteille est à moitié pleine... - Pierrick Lieben 2010

L'autre souci, qui chagrine Carlos Alberto Parreira, c'est que les équipes les plus importantes de la planète foot ont déjà toutes calées leurs matches amicaux. Le sélectionneur a reconnu son désarroi de devoir se contenter de seconds couteaux en amicaux.

Il en a rejeté la faute sur la précédente administration de la Fédération sud-africaine, incapable de prévoir des rencontres contre des pays plus dominants que ne le sont le Zimbabwe ou la Namibie...


Carlos Alberto Parreira a enfin révélé que son équipe, pendant la Coupe du monde, serait essentiellement constituée de joueurs locaux. Et il a demandé à ce qu'on le laisse faire comme il l'entend à ce sujet !



Le bonus de French Bafana

Carlos Alberto Parreira est un homme simple, naturel et décontracté.

En attendant que la conférence de presse commence, il a remarqué sur la table le micro de FrenchBafana.com... Et il a voulu voir ce drôle d'engin de plus près...

Carlos Alberto Parreira découvre le micro de FrenchBafana ! - Pierrick Lieben 2010
Carlos Alberto Parreira découvre le micro de FrenchBafana ! - Pierrick Lieben 2010

Et quand on réécoute le son, voilà ce que cela donne :


"Si vous parlez dedans, vous enregistrez ma voix ?" demande-t-il naïvement... La réponse est oui, Monsieur Parreira : vous êtes en boîte!


A bientôt sur FrenchBafana.com !

FCR FrenchBlog Feb2010

 

Publié dans Rond central

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

strip 05/05/2010 09:59


c'est toi qui dit : if you speak....inside....?


Pierrick Lieben 05/05/2010 10:27



Non, non, c'est bien lui !



Carlos (l'autre) 04/05/2010 22:47


Et le Senhor Parreira lève t-il quelque fois la tête ? Les photos ne le montrent pas très optimiste.


Pierrick Lieben 05/05/2010 00:25



Le pauvre, il essaie de "positiver" le plus possible... mais il n'est pas forcément aidé par sa Fédération.



Charles 04/05/2010 22:45


Sympa le bonus.


noema 04/05/2010 16:47


En effet, on peut parler de bouteilles.....il les a toutes vidées ???


Pierrick Lieben 05/05/2010 00:21



Euh, dois-je préciser que c'est de l'eau qu'il y a dans les bouteilles ?!!! Et son but est de les remplir, si possible !



chris 04/05/2010 14:37


as tu vu jouer son équipe?
a ton avis ont ils leur chance?


Pierrick Lieben 05/05/2010 00:23



Pour le moment, les Bafana Bafana n'ont joué qu'à l'étranger (Brésil et Allemagne).


On ne peut pas dire que l'équipe est impressionnante, même si elle a parfois quelques éclairs de génie ! Mais ça reste assez laborieux, surtout dans la finition devant le but (quand ils arrivent
jusque là !).


J'aimerais qu'ils aient leur chance, car les Sud-Africains veulent vraiment y croire, mais ça va être TRES difficile pour eux.