L'Espagne, point final

Publié le par Pierrick Lieben

Le verdict est tombé, juste après 23 heures, dimanche 11 juillet : le premier Mondial organisé sur le sol africain a  consacré un tout nouveau Champion du monde.

 

La Coupe du monde a trouvé nouveau preneur - Pierrick Lieben 2010

La Coupe du monde a trouvé nouveau preneur - Pierrick Lieben 2010

 

 

L'Espagne était l'un des favoris de la compétition. Elle a tenu son rang, en venant à bout des Pays-Bas 1 but à 0, au terme d'une finale rugueuse et serrée.

 

Carlos Puyol a désormais le profil d'un Champion du monde... ! - Pierrick Lieben 2010La libération des uns et le désespoir des autres est venue d'Andres Iniesta, à la 116è minute.Une réalisation qui fait entrer la Roja dans le club très fermé des Rois du monde... et les Pays-Bas, dans celui, également select, des finalistes vaincus et jamais titrés.

 

La finale aurait été suivie par plus de 700 millions de spectateurs dans le monde. Inutile donc de revenir sur le fil du match. FrenchBafana.com préfère vous faire revivre cette ultime journée de Coupe du monde, côté coulisses.

 

 

Trônes ou tribunes ?

 

Nelson Mandela a fait une apparition à Soccer City, avant la finale - Getty ImagesIl y avait du beau linge à Soccer City dimanche... Roi, reine, princes, présidents et dictateur de nombreux pays, africains et européens, ont assisté au sacre de la Roja. Mais le stade n'a eu d'yeux que pour un seul homme : Nelson Mandela !

 

Le matin même du match, j'avais déjà levé un coin de voile sur les personnalités attendues pour la finale dans ce sujet, préparé pour RTL :

 

 

L'apparition du libérateur de l'Afrique du Sud a, bien entendu, été l'un des moments forts de cette soirée. Chaudement vêtu et assis sur une voiturette, Madiba a salué la foule juste après la cérémonie de clôture, pour ce qui reste l'une de ses très rares apparitions en public.

 

 

La béatitude de Blatter

 

Sepp Blatter était un homme heureux dimanche - Pierrick Lieben 2010Le président de la FIFA a pourtant dû être déçu de ce passage-éclair de Nelson Mandela à Soccer City... Sepp Blatter rêvait de le voir remettre la Coupe du monde aux vainqueurs. Le coup de pub, en plus du symbole, aurait été énorme.

 

Mais le Suisse était de toute façon aux anges : son pari d'amener le Mondial sur le continent africain a été remporté. Son optimisme béat d'avant-compétition  était donc intact, un mois plus tard.

 

Voici sa réaction recueillie, en exclusivité pour RTL, à quatre heures du coup d'envoi de la finale :

 

 


La nostalgie de Soweto

 

Loin de Sepp Blatter, des têtes couronnées et de la fièvre de Soccer City, pourtant situé à quelques kilomètres de là, le Fan Park de Soweto a vécu sa dernière nuit de Coupe du monde avec une pointe de nostalgie.

 

Dernier rendez-vous au Fan Park de Soweto... - Pierrick Lieben 2010La foule avait pris place à l'Elkah Stadium, autant pour voir du beau jeu que pour supporter l'une ou l'autre équipe. Léger avantage quand même à l'Espagne, dans le coeur des habitants du township... mais quelques groupes de fans néerlandais étaient là pour rééquilibrer la balance, et goûter à Soweto by night !

 

Mais derrière les sourires, et la fierté tenace, les Sud-Africains regrettaient déjà de voir s'en aller le grand cirque footballistique et sa caravane internationale... c'est ce que j'ai constaté dans ce reportage, diffusé dans la matinale de RTL, le 12 juillet :

 

 

Toutes les bonnes choses ont une fin... et avant de penser à 2014, l'heure est au bilan pour l'Afrique du Sud. Et dans les prochains jours, sur FrenchBafana.com !

 


Votez pour votre chanson officielle préférée, sur FrenchBafana.com !

FCR FrenchBlog Feb2010

Publié dans Rond central

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chris 19/07/2010 16:45


je pense que leur quotidien devrait etre un minimum amélioré mais avec toute notre modernité au final seraient ils plus heureux?


LIEBEN 15/07/2010 23:27


LE RIDEAU EST TOMBE.QUE RESTERA-T-IL DE TOUS CES REPORTAGES PHOTOS ET VIDEOS PUBLIES SUR LE BLOG?DANS QUEL ETAT D'ESPRIT SE FAIT LE RETOUR VERS L'EUROPE QUAND ON A COTOYE LA MISERE DE CES
TOWNSCHIPS?J'ESPERE QUE LE SOUFFLE MEDIATIQUE NE RETOMBERA PAS TROP RAPIDEMENT ET QUE L'ON CONTINUERA A PARLER DE L'AFRIQUE AUTREMENT QU'A TRAVERS TOUS LES CONFLITS QUI S'Y DEROULENT.MERCI ENCORE
POUR TOUS CES REPORTAGES ET J'ESPERE QUE D'AUTRES BLOGS VIENDRONT TRES RAPIDEMENT NOUS CONTER D'AUTRES AVENTURES. BON RETOUR EN FRANCE BONNE SOIREE


Pierrick Lieben 17/07/2010 23:31



Le blog restera ouvert et, en principe, tous les reportages seront disponibles. Mais il n'y aura plus de nouveaux articles.


La perversité de l'Afrique du Sud, c'est que l'on peut très bien ne jamais être confronté à la pauvreté du pays, et ne voir que ses quartiers riches, ou ses espaces naturels généreux... Le choc
culturel n'est donc pas le même pour tous. Pour ma part, ayant été amené à aller dans certains townships, on se dit qu'il y aurait tant à faire pour aider toutes ces personnes, que l'on ne
saurait par quel bout commencer. Ce n'est pas facile à digérer, mais il est vrai aussi que les Sud-Africains restent dignes, malgré leurs conditions de vie parfois misérables.


Quant au "souffle médiatique", je pense qu'il est déjà retombé, mais que le Mondial aura eu le mérite de changer l'image de l'Afrique du Sud, si ce n'est du continent dans son ensemble.