Football for Hope : la FIFA descend dans le township

Publié le par Pierrick Lieben

C'est l'autre Coupe du monde organisée par la Fédération internationale : le Football for Hope est un tournoi d'associations qui se servent du ballon rond comme outil de pédagogie et d'insertion.

 

La première édition de ce Mondial social se tient cette semaine dans le township d'Alexandra, l'un des plus pauvres et dangereux du pays, juste à côté de Sandton, le quartier des affaires et des hôtels de luxe. La frontière entre ces deux mondes, une autoroute. D'un côté, les riches et les centres commerciaux à l'exubérance opulente ; de l'autre les pauvres et leurs taudis à la misère insoutenable.

 

Zakumi dans l'arène d'Alexandra : même pas peur ! - Pierrick Lieben 2010

Zakumi dans l'arène d'Alexandra : même pas peur ! - Pierrick Lieben 2010

 

La FIFA a donc décidé de tirer un trait d'union entre ces deux banlieues voisines, l'une où elle a installé ses quartiers et l'autre où elle organise son Football for Hope.

 

 

Une cérémonie d'ouverture sud-africaine

 

Comme pour la vraie, cette Coupe du monde a débuté par une cérémonie d'ouverture. Mais contrairement au 11 juin, le spectacle mis en place est modeste, et surtout plus sud-africain !

 

Pierrick Lieben, avec Leclerc Varennes-sur-Seine

 

La démonstration de gumboots, que vous pouvez voir dans cette vidéo, mérite une petite explication : cette danse sud-africaine remonte au début du siècle dernier. Elle a été créée dans les mines d'or, par les ouvriers noirs, comme un moyen de s'évader de leurs conditions de travail très difficiles, mais aussi pour communiquer entre eux, ou parodier leurs chefs.

 

Le Président Jacob Zuma et Sepp Blatter ont assisté au coup d'envoi du tournoi - Pierrick Lieben 2010

Le Président Jacob Zuma et Sepp Blatter ont assisté au coup d'envoi du tournoi

Pierrick Lieben 2010

 

Le mélange de traditions et de modernité de la cérémonie a ravi les enfants, très nombreux dans les tribunes d'Alexandra. Et pour cause : l'entrée était gratuite. Pour une fois qu'il se passait quelque chose dans le quartier, mieux valait ne pas le louper...

 

 

Un tournoi aux règles propres

 

Revenons-en au sport : le Football for Hope (littéralement, "foot pour l'espoir") oppose 32 équipes de 28 pays différents. La France, par exemple, est représentée par l'association Sport dans la ville. Trente-deux équipes s'affrontent dans le Football for Hope - Pierrick Lieben 2010

 

Un impératif, pour tous : la mixité. Tout au long d'un match, chaque équipe de cinq joueurs doit avoir deux filles et deux garçons sur le terrain. Ce n'est pas là la moindre des spécificités de cette compétition. Car le tournoi ne suit pas tout-à-fait les mêmes règles que la Coupe du monde. Il se veut, au contraire, un exemple de fair-play...

 

Première différence, de taille : il n'y a pas d'arbitre ! Les équipes signalent elles-mêmes toute faute commise. Les joueurs ont ainsi une obligation d'honnêteté... une valeur qui se perd parfois dans le foot moderne. Sans compter que le bouc-émissaire par excellence de tout match professionnel est supprimé !

 

Mais où est l'arbitre ? Ne le cherchez pas, au Football for Hope, il n'y en a pas - Pierrick Lieben 2010

Mais où est l'arbitre ?

Ne le cherchez pas, au Football for Hope, il n'y en a pas - Pierrick Lieben 2010

 

Autre particularité, chaque rencontre est précédée d'une discussion, au cours de laquelle les adversaires se mettent d'accord sur les règles à suivre : doit-on jouer les corners ? peut-on tirer au but de n'importe où sur le terrain ? etc..

 

Rebelote à la fin du match : le debriefing se fait entre les perdants et les gagnants. Des "points de fair-play" peuvent alors être attribués à l'une ou l'autre équipe, pour son bon comportement durant la rencontre. Ce fonctionnement permet d'entretenir la logique de tolérance et de respect voulue par les organisateurs.

 

Les enfants, aux premières loges de la cérémonie d'ouverture - Pierrick Lieben 2010

Les enfants, aux premières loges de la cérémonie d'ouverture

Pierrick Lieben 2010

 

Avec cette initiative, la FIFA soigne son image. Celle d'une organisation consciente de son rôle social et ouverte sur l'environnement extérieur à sa grand-messe quadriennale. Elle montre ainsi que les stades flambant neufs à plusieurs milliards d'euros l'unité ne sont pas sa seule priorité. A une semaine de la fin du Mondial, il était temps.

 


Votez pour votre chanson officielle préférée, sur FrenchBafana.com !

FCR FrenchBlog Feb2010

Publié dans Corner

Commenter cet article

chris 12/07/2010 16:48


dans 4 ans bien des choses auront changées!!!!


chris 12/07/2010 16:48


tu pourrais quand meme nous faire voyager une derniere fois avec quelques belles photos lors de ton dernier jour
enfin bon si c'est comme les photos du canada.....


chris 09/07/2010 10:03


vas tu aller a la ceremonie de cloture?


Pierrick Lieben 09/07/2010 19:16



Probablement pas. Je pense que je passerai ce moment en compagnie des Sud-Africains, comme pour la cérémonie d'ouverture, et comme je l'ai fait aussi pendant une bonne partie de cette Coupe du
monde !



chris 09/07/2010 10:01


déçue que les allemands ne soient pas en final mais c'est le sport
les pays bas sont quasiment vainqueurs a mon avis
seb aurait il vu juste depuis le début?
quelle ironie du sort si c'est le cas!!
frenchbafana nous fera t'il bientot decouvrir un autre pays ?
pour clore cette aventure prévois tu de nous faire un petit meddley en images de tes 6 mois dans le pays ?
un bilan ? et des photos de ton retour au pays
cela nous manquera


Pierrick Lieben 09/07/2010 19:15



Comme tu le dis, c'est le sport, et l'Espagne a aussi les moyens de remporter la finale...


Mon séjour n'est pas encore terminé, je veux donc d'abord profiter de mes dernières semaines en Afrique du Sud, avant de me projeter vers l'avenir.


Pour le résumé en images, on s'en reparle dans 4 ans...



Lieben 08/07/2010 00:26


QUI PENSAIT ALLEMAGNE,PAYS-BAS EN FINAL?ET NON CE SERA ESPAGNE,PAYS-BAS. ALORS?MOI JE DIS PAYS-BAS JE N'AI PAS BEAUCOUP SUIVI CETTE COUPE DU MONDE EN DEHORS DU BLOG DE FRENCH BAFANA MAIS JE PENSE
QUE LA RIGUEUR DES NORDISTES L'EMPORTERA SUR LE JEU PLUS PETILLANT DES SUDISTES.LE DECOMPTE ARRIVANT A SON TERME QUE DEVIENDRA LE BLOG DU FRENCH BAFANA ET QUE FERA LE FRENCH BAFANA BONNE SOIREE


Pierrick Lieben 08/07/2010 16:00



Et oui, l'Allemagne a été tout simplement inexistante, ce qui est étrange au vu de ses précédents matches. Pour la finale, difficile de pronostiquer. En 9 oppositions directes, les Pays-Bas et
l'Espagne ont chacun gagné 4 matches... Ca risque d'être équilibré. Mais les Néerlandais ont semblé plus efficaces que la Roja.


Le blog va perdurer quelques jours au-delà du coup de sifflet final, avant que je n'en tourne la page et qu'il ne retombe dans l'anonymat dont vous tous, lecteurs fidèles ou de passage, avez bien
voulu l'en faire sortir pendant ces quelques mois !