Faire une reprise de chanson, pas la guerre

Publié le par Pierrick Lieben

Un collectif d'artistes originaires du même pays, réunis autour d'une chanson remaniée pour la bonne cause... ça ne vous dit rien ?

A la manière de K'Naan et de son "Wavin' Flag" pour Haïti, voici "Shout" ("Crie !"). Une initiative sud-africaine contre la criminalité dans le pays. Elle a été lancée cette semaine.

 

 

Une chanson pour crier "Stop !"

 

Une cinquantaine d'artistes ont uni leur voix aux côtés des chanteurs Danny K et Kabelo, à l'origine du projet.

 

Danny K et Kabelo, les initiateursDes vedettes nationales, comme HHP, Yvonne Chaka Chaka ou encore les Parlotones, mais aussi quelques figures internationalement reconnues, à l'image du Soweto Gospel Choir. Tous issus de différents genres musicaux, mais unis par leur ras-le-bol de la violence latente dans leur pays.

 

La chanson retenue est un classique des années 80, "Shout", titre du groupe Tears for Fears.

 

 

"Cette chanson porte un message direct, explique Kabelo, dans le Sunday Times du 14 mars. Les paroles évoquent "toutes ces choses avec lesquelles je pourrais faire sans" - ici, il s'agit de la criminalité".

 

 

 

Que ce soit dans le refrain :

"Crie, crie, laisse-les sortir, toutes ces choses avec lesquelles je pourrais faire sans

Allez, je te parle, allez"

 

Comme dans les paroles :

"En des temps violents, tu ne devrais pas vendre ton âme (...) Ils t'ont donné la vie, tu leur as donné l'enfer"

 

"On ne peut pas les laisser gagner, on ne peut pas accepter la défaite",

renchérit le passage rap au milieu du morceau, et écrit exprès pour cette nouvelle version,

 

l'avantage de "Shout", c'est qu'elle interpelle directement le public. Et ces appels répétés correspondent parfaitement à la stratégie de la Fondation Shout

 

Logo Shout FoundationCette chanson est en effet proposée au téléchargement à tous les Sud-Africains pour 2 euros. Les sommes récoltées sont censées ensuite être reversées à des oeuvres caritatives ou des associations impliquées dans la prévention du crime. Voire pour financer des projets concrets dans des zones victimes d'une forte criminalité.

 

Car vous entendrez souvent ce chiffre effrayant au sujet de l'Afrique du Sud : on compte près de 50 meutres par jour, soit un toutes les demi-heures. Une tendance toutefois orientée à la baisse depuis une quinzaine d'années...

 


Un projet en hommage à l'un des leurs

 

Mais si les artistes se sont tous bénévolement mobilisés, c'est aussi parce qu'ils ne sont, eux-mêmes, pas à l'abri de cette violence.

 

Le passage rap propre à cette version sud-africaine, parle de Lucky Dube. Une star du reggae, tuée par balles à Rosettenville (Soweto) en 2007.

L'hommage à Lucky Dube

 

Il venait de déposer ses enfants chez des membres de sa famille, lorsque des cambrioleurs ont tenté de lui voler son véhicule. Il les a surpris en pleine action. Il est mort.

 

Car on parle beaucoup des meurtres en Afrique du Sud, mais les cambriolages sont en plein expansion. En particulier les hi-jackings - vols de voiture quand le chauffeur est au volant, arrêté à un feu rouge, par exemple : en 2008-2009, près de 15.000 assauts de ce type ont été enregistrés par la police.

 

 

Une réponse à la hauteur des espérances

 

Aux premiers jours du lancement de la chanson, la Fondation a été victime... de son succès !

 

Le serveur a été débordé par la demande : 10.000 téléchargements en 24 heures.

 

Alors certes, cette initiative est un geste appréciable dans un pays tourmenté par ces problèmes de criminalité. Mais derrière ce projet, il y a autre chose.

 

La Fondation Shout s'est créé en partenariat avec Crimeline.

 

Crimeline.jpg

Le principe de cette organisation est simple : vous êtes témoin d'un crime ou vous avez connaissance d'une affaire louche en préparation dans votre voisinage ? Alors vous envoyez un SMS à un numéro dédié et vous donnez les informations dont vous disposez à la police. De manière anonyme.

 

De la délation ? Oui.

 

Car le problème est là en Afrique du Sud : la criminalité est tellement élevée, que tous les moyens sont bons pour lutter contre. Des plus symboliques, comme la chanson "Shout", aux moins éthiques. Comme Crimeline.

 


A bientôt sur FrenchBafana.com !

FCR FrenchBlog Feb2010

Publié dans Hors-jeu

Commenter cet article

chris 29/04/2010 10:20


fais gaffe avec ta nouvelle voiture jantes alu tu risques d'attirer les convoitises


Stéphanie 28/04/2010 12:08


Beau retour de FRENCH BAFANA, en musique !!!!....
Génial, vas y frérot!


Pierrick Lieben 28/04/2010 19:28



Merci soeurette !


Vous avez l'air d'apprécier les articles musicaux... j'en ai un autre en réserve. Mais celui-ci, je l'avais commencé avant que le PC me lâche...