7 mars - Les Bleus et les Bafana Bafana, même combat

Publié le par Pierrick Lieben

Passage en revue de la presse sud-africaine en ce dimanche 7 mars... Avec cette question : et si les Bleus avaient le même destin que les Bafana Bafana ?

Bouton drapeauLu dans le Sunday Times :  Le football français souffre du même mal que le sud-africain

Retour sur le match cauchemardesque de l'équipe de France contre l'Espagne, mercredi dernier, dans le Sunday Times.

Un Thierry Henry grimaçant en photo, sa propre contre-performance en accroche... Le journal conseille à l'attaquant des Bleus de trouver un peu de réconfort chez... Pierre Issa.

Un soir de juin 1998, le défenseur sud-africain s'était emmêlé les pinceaux sur deux frappes d'Henry, FranceAfSud98.jpget  avait aidé les Bleus à prendre le large. Score final pour la France : 3-0, et le début d'une conquête de la Coupe du monde mémorable, mais révolue.

"Le souvenir des Français champions du monde, les derniers à avoir été titré à domicile, semblait [mercredi] aussi lointain que le règne de Louis XVI", souligne le Sunday Times !

Les Bleus souffrent du même syndrome que les Bafana Bafana, poursuit le journaliste. "Au moment où l'équipe sud-africaine actuelle s'entend dire combien la sélection de 1996 [qui a remporté la Coupe d'Afrique des Nations,] était forte par rapport à la génération suivante, les Français sont suspendus aux paroles d'anciens joueurs devenus consultants, tels qu'Emmanuel Petit, Bixente Lizarazu et Christophe Dugarry".

Et le Sunday Times conclut : "La possibilité de voir les Bleus ne pas finir dans les deux premiers d'un groupe comprenant l'Afrique du Sud, le Mexique et l'Uruguay [au premier tour de la Coupe du monde] semble plausible en l'état actuel des choses".


Bouton drapeauLu dans les journaux dominicaux :  La fin du championnat de foot en Afrique du Sud

Et cette année encore, SuperSport United remporte le titre, le troisième consécutif.
SuperSport.jpg
Le club de Pretoria termine toutefois sa saison sur un lourd revers, battu 3-0 par l'AmaZulu. Mais le championnat était acquis depuis 10 jours déjà.

Une nouvelle fois, la capitale du pays a dominé la saison, puisque le dauphin de SuperSport United n'est autre les Mamelodi Sundows, également basés à Pretoria.

Depuis 5 ans, les Orlando Pirates et les Kaizer Chiefs de Soweto subissent la loi de ces deux clubs.

Les journaux de ce dimanche se sont cependant attardés sur le sort du Jomo Cosmos. L'équipe fondée par Jomo Sono, ancienne star des Pirates, redescend en deuxième division pour la seconde fois en trois ans.

N'est pas Laurent Blanc qui veut...



A bientôt sur FrenchBafana.com !

FCR FrenchBlog Feb2010

Publié dans Conférence de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article