21 juin - La crise française ? Une chance en or pour les Bafana Bafana !

Publié le par Pierrick Lieben

Passage en revue de la presse sud-africaine, en ce lundi 21 juin. Où il est beaucoup question des turbulences dans le camp tricolore, à quelques heures du match entre les Bleus et l'Afrique du Sud...
  

Bouton drapeauLu dans la presse quotidienne :  Les Bleus, meilleurs alliés des Bafana Bafana ?

 

Les Sud-Africains sont au premier rang de la tragi-comédie qui se joue depuis ce week-end au sein de l'équipe de France. Et pour cause : les deux équipes, au bord de l'élimination, s'affrontent ce mardi dans un match de la peur. Le perdant est assuré de rentrer chez lui. Le gagnant n'est même pas sûr de continuer l'aventure. Tout dépendra du résultat du match Mexique-Uruguay.

 

Les incidents en série de ces derniers jours font donc les manchettes des journaux, si ce ne sont les unes ! The Star se met ainsi au français pour titrer ce lundi : "Sacrebleu !".


Et pour faire (dés)honneur à la réputation gastronomique de l'Hexagone, le journal compare l'aventure tricolore en Afrique du Sud à un "soufflé dégonflé"...

 

La presse fait également appel à l'esprit de la Révolution française, en train de se rejouer à Knysna... mais cette fois, les protestataires sont "des multi-millionnaires aux vies de rêve", qui se comportent comme des "enfants gâtés", tranche le Times.

 

Les Car le fond du problème, pour le supplément foot Go2010, ce sont les egos surdimensionnés du vestiaire français, "de la taille du continent africain" ! Et si, se demande la journaliste, le vrai "traître", recherché par Patrice Evra et Franck Ribéry, n'était autre que cette sélection dans son ensemble, elle qui est arrivée en Afrique du Sud en se faisant passer pour une équipe de foot professionnelle ?

 

Les Bleus ont au moins le mérite de redonner confiance aux Bafana Bafana. "La révolte fiévreuse des Français renouvelle l'espoir des Sud-Africains", affirme The Star. Même si le groupe de Carlos Alberto Parreira n'est pas aussi serein qu'il veut bien le faire croire, depuis la défaite contre l'Uruguay , les divergences sont restées aux vestiaires et le public est prêt à pousser une dernière fois derrière ses Garçons.

 

Il n'y a pas que la France qui veut sortir du tournoi la tête haute. Mais il n'y a qu'elle pour s'humilier aux yeux du monde.

 


Votez pour votre chanson officielle préférée, sur FrenchBafana.com !

FCR FrenchBlog Feb2010

Publié dans Conférence de presse

Commenter cet article

Stéph 23/06/2010 23:22


Une des raison pour laquelle de plus en plus de personne s'intéresse au rugby (moins d'argent en jeu, des supporters qui ne sont pas là pour se taper dessus et tout casser)Bonne soirée


Pierrick Lieben 24/06/2010 14:58



Oui mais le rugby semble emprunter la voie du foot, avec de plus en plus de sponsors, d'argent et de distractions en dehors des terrains... aussi parce que l'audience s'accroît. C'est un peu le
serpent qui se mord la queue !


Et on n'est pas obligé d'aimer le foot et de se taper dessus à la sortie du stade. Les Européens ont peut-être quelque chose à apprendre de l'Afrique du Sud à ce niveau-là...



LIEBEN 23/06/2010 23:04


JE N'AI PAS REGARDE CE DERNIER MATCH MAIS J'ETAIS PLUS SUPPORTER DES BAFANA QUE DE CETTE EQUIPE DE FRANCE QUI JE PENSE DES LE DEPART ALLAIT A L'ECHEC.L'INADMISSIBLE EST D'APPRENDRE QU'UNE
GRANDE
BANQUE VA PERDRE UN PEU D'ARGENT DANS CETTE AFFAIRE SANS OUBLIER TF1 MAC DO ET CONSORTS QUI A PARLE DE CRISE?LE FOOT EST UN JEU QUI BRASSE BEAUCOUP TROP D'ARGENT.LE SOUFFLE EST RETOMBE PAUVRES
JOURNALISTES EUX AVEC. A PLUS